Toujours aussi amoureux du Mexique, André-Pierre Gignac a désormais un tatouage rendant hommage à la culture du pays mais aussi à son fils.  

 

Pressenti à Boca Juniors début janvier, André-Pierre Gignac est finalement toujours aux Tigres. Il faut dire que l’ancien de l’OM semble toujours aussi amoureux du Mexique et de sa culture à en juger par son nouveau tatouage. Sur le mollet droit, le buteur de 32 ans a désormais une pièce représentant la Vierge de Guadalupe, figure de la Vierge Marie particulièrement populaire dans le pays d’Amérique du Nord où il a débarqué en 2015. Un symbole que l’attaquant, auteur de 2 buts en 5 matchs depuis le début du tournoi de clôture, a choisi de se faire tatouer aux côtés d’un portrait de son 2e enfant et « futur attaquant », Eden. « La Vierge de Guadalupe protège mon prince », a écrit sur Instagram celui qui a déjà une griffe de tigre tatouée le long du bras. Au Mexique, sa cote risque encore de grimper.