Après avoir quitté son poste au Shanghai SIPG, André Villas-Boas va s’essayer au… rally avec le Dakar 2018.

 

Il est de plus en plus loin le temps où André Villas-Boas était le « nouveau Mourinho ». Dans la foulée de l’annonce de son départ de Chine, où il a refusé une prolongation de contrat, on apprend que le coach va participer au… Dakar, dès le 6 janvier prochain. « Le Portugais prendra place dans une Toyota Hilux au départ de Lima, avec son compatriote Ruben Faria comme copilote », a annoncé l’organisation de la course ce mercredi dans un communiqué.

 

Car André Villas-Boas, dont l’oncle Pedro Villas-Boas avait participé à la compétition en 1982 avec un 4×4, est aussi un grand fan de sport automobile. Avant de prendre le volant, celui qui a passé un an en Chine avait même envisagé de faire le Dakar sur deux roues. « J’en ai parlé à ami Alex Doringer, le manager de KTM, qui m’a dit que j’aurais tout de même besoin d’une préparation complète d’une année pour y arriver et qu’il était préférable de se diriger vers la voiture. Alors j’ai pris contact avec le Team Overdrive et me voilà au départ ! », a-t-il raconté.

Paulinho menacé de devoir quitter la Chine à cause d'une publicité

 

 

En Chine, André Villas-Boas (40 ans) reste sur expérience en demi-teinte avec une 2e place en championnat et une élimination en demi-finales de la Ligue des champions d’Asie. Dimanche, il a aussi perdu la finale de la Coupe de Chine face à Shanghai Shenhua. Espérons que sa nouvelle aventure, qui débute à Lima (Pérou) et passera par l’Argentine et la Bolivie, sera plus réussie.