Dans une interview accordée à un média argentin, Angel Di Maria évoque l’impact des critiques et des réseaux sociaux. 

 

Angel Di Maria en a marre de vos montages. Interrogé par TyC Sports, le joueur du PSG a reconnu que les critiques des réseaux sociaux avaient particulièrement touché l’Argentine lors des éliminatoires pour la Coupe du monde 2018. « Les critiques et les mèmes sur les joueurs de la sélection nous ont fait beaucoup de mal. Ça fait mal et ça te fait réfléchir au point de penser à quitter la sélection », a admis El Fideo qui enchaîne les bonnes performances avec le PSG ces dernières semaines.

 

Heureusement, Angel Di Maria a pu trouver une solution pour passer outre. « J’ai été aidé par un psychologue, grâce à ça j’ai appris beaucoup de choses et que derrière un ordinateur ou un téléphone, c’est facile de rire, a-t-il ajouté. Maintenant ma tête va mieux et je me sens bien », s’est réjoui celui qui a également déclaré que ce serait « compliqué » pour Neymar d’avoir le Ballon d’or tant que Messi jouait à son niveau actuel. Espérons pour lui que le parcours de l’Albiceleste en Russie ne donnera pas trop de matière aux trolls.

À 38 ans, Pablo Aimar a joué un dernier match avec le club de son enfance (et Marcelo Bielsa était là)