Lundi, les Bleus sont arrivés à Clairefontaine et certains looks en ont encore mis plein les yeux. 

 

Comment passer à côté d’Antoine Griezmann ? En plus de sa coupe de cheveux Tryo-compatible, l’attaquant de l’Atlético Madrid a soigné son look pour son arrivée à Clairefontaine, vers 11h30, en hoodie des Spurs. Mais ce n’était pas assez pour éviter les moqueries sur sa dernière excentricité capillaire et les twittos ont sauté sur l’occasion pour envoyer les vannes :

 

 

 

 

Si Antoine Griezmann a pu compter sur le soutien de son frère, Théo Griezmann, pour défendre sa « degz », comprenez sa « dégaine », d’autres Bleus n’en ont pas eu besoin. On a ainsi pu apprécier le total look Nike de Kylian Mbappé, toujours aussi décontracté malgré son arrivée imminente au PSG. Malheureusement pour la marque à la virgule, le t-shirt au slogan « Just do it » et les Air VaporMax Explorer portés par la pépite de l’AS Monaco ont moins fait parler que son transfert à 180 millions d’euros.

 

 

Paul Pogba et Layvin Kurzawa, la master classe

Kurt Zouma, qui remplace Raphaël Varane pour les matchs contre les Pays-Bas et la Biélorussie, a quant à lui opté pour un ensemble survêt Kings Will Dream, pendant que Blaise Matuidi brillait par sa sobriété. Pour le traditionnel « défilé » de Clairefontaine, Thomas Lemar, Christophe Jallet, Alexandre Lacazette et Florian Thauvin avaient tous misé sur des t-shirts à motifs alors que Presnel Kimpembe a dû perturber les photographes avec une veste très « degz ».

 

Si Karim Benzema et sa « classe » – c’est le plus élégant du vestiaire du Real selon Zizou – manquaient encore à l’appel, Paul Pogba, arrivé en Off White, marque de Virgil Abloh, et une paire de Yeezy aux pieds, s’est chargé de faire grimper un peu le niveau, avec Layvin Kurzawa, venu dans une veste en jean de la collaboration de Supreme avec la maison de luxe Louis Vuitton. Thug.

 

Salut vous 📸🙋🏽‍♂️ @equipedefrance 🇫🇷

Une publication partagée par Layvin Kurzawa 20 (@kurzawa_20) le

 

#3 🤙🏽 #FFF 🇫🇷 @equipedefrance 🇫🇷

Une publication partagée par Presnel Kimpembe (@kimpembe3) le