L’élimination de l’Italie du Mondial 2018 entraîne de nombreuses réactions depuis lundi soir. Et celle de Paolo Cannavaro va faire grincer des dents.  

 

Le foot italien est en plein séisme. Absente du Mondial pour la première fois depuis 1958, après l’élimination en barrage face à la Suède hier soir, la Nazionale est au coeur des débats. Et pendant que beaucoup critiquent le sélectionneur Giampiero Ventura, Paolo Cannavaro (36 ans) a de son côté fait une analyse assez particulière sur Instagram. Le frère de Fabio Cannavaro, champion du monde et Ballon d’or 2006, pointe du doigt les joueurs venus de l’étranger et les dirigeants du foot transalpin dans un gros coup de gueule intitulé « La jeune Italie ».

 

« Le Mondial, nous ne l’avons pas perdu hier mais il y a 15 ans, estime-t-il. Des joueurs bidons sont arrivés des quatre coins du monde et ont pris injustement la place de nos jeunes… On leur a donné de l’argent, de la gloire et de la reconnaissance car nous avons toujours les meilleurs entraîneurs », pense le défenseur de Sassuolo et ex-international espoir.

Cristiano Ronaldo a-t-il acheté le silence d'une jeune femme l'accusant de viol ?

 

Ragazzi il mondiale non L’abbiamo perso oggi.L’abbiamo perso 15 anni fa quando grazie ad un magna 💶💶magna clamoroso degli addetti ai lavori,arrivavano in italia bidoni da ogni parte del mondo a soffiare ingiustamente il posto ai nostri ragazzi…gli abbiamo dato soldi gloria e conoscenza grazie ai nostri allenatori italiani che restano i migliori in assoluto.spero solo che oggi toccando il fondo si rifondi il NOSTRO CALCIO!via le mummie che gestiscono il calcio italiano e spazio ai giovani anche fuori dal campo!fuori dalle palle grazie…onore al grande Gigi Buffon che ha perso la possibilità di essere L’unico giocatore a disputare sei mondiali e nonostante non ci sia riuscito ci ha messo la faccia!!! Speriamo che le tue lacrime versate siano le ultime del nostro calcio!!!! Sosteniamo la giovane italia che verrà!!!! Ritorniamo ad essere l’Italia che il mondo intero ha invidiato⚽️💙 purtroppo doveva accadere ciò per svegliarci!!!! @lagiovaneitalia

Une publication partagée par Paolo Cannavaro (@paolocannavaro) le

 

Si elle peut aussi évoquer la Serie A, la sortie a forcément entraîné de nombreux commentaires d’internautes l’accusant de xénophobie ou lui rappelant à juste titre que d’autres nations comme l’Allemagne s’en sortent très bien avec des joueurs issus de l’immigration. « J’espère qu’aujourd’hui commence la reconstruction de NOTRE FOOTBALL », ajoute-t-il avant de saluer Gianluigi Buffon et de s’en prendre cette fois « aux momies » à la tête du foot italien qui refusent « de donner la place aux jeunes sur le terrain ». Sacrée gueule de bois.