Le FC Nantes tient enfin sa nouvelle mascotte, créée dans le cadre d’un concours destiné à ses fans qui a été marqué par une affaire de… plagiat. 

 

Début de saison compliqué pour le FC Nantes. Déjà en difficulté sur le terrain, avec deux défaites en autant de rencontres, le club a aussi des soucis de… mascotte. Jeudi, le service com’ a en effet révélé le nouveau visage de Riri le Canari, la fameuse mascotte de l’équipe désormais coachée par Claudio Ranieri. Après un concours destiné à leurs supporters et l’analyse de « 150 créations » pendant plusieurs semaines, c’est celle de Joël, abonné en tribune Loire depuis plusieurs saisons, qui a été retenue. Le fan nantais, qui avait gagné deux abonnements grâce à son dessin, avait même fièrement posé avec sa création pour une photo souvenir. Jusqu’ici, rien de plus normal.

 

Sauf que le dessin a vite interpellé des internautes, comme le raconte 20minutes.fr. Sur Twitter, certains se sont aperçus que ce Riri le Canari ressemblait comme deux gouttes d’eau au personnage de Nico du film Rio (2011). Joël n’aurait même pas dessiné mais simplement colorié un fan art disponible sur le web. Aïe.

Gêné par un voisin bruyant, Lionel Messi lui a acheté sa maison

 

 

 

Le FC Nantes a donc tranché. Vendredi, le club a publié un nouveau communiqué pour désigner un nouveau vainqueur, suite à un « non-respect du règlement du jeu concours », en choisissant le « second dessin sur le podium » signé Lola. « Merci à la vigilance des supporters qui a permis au club de réaliser ce manquement au règlement », précise le club. Pas sûr toutefois d’avoir gagné au change.