L’épouse de Pep Guardiola et ses deux filles étaient au concert d’Ariana Grande hier soir, à la Manchester Arena. Choquées, elles n’ont toutefois pas été blessées par le terrible attentat qui a fait 22 morts.

 

La fête a tourné au cauchemar. Selon le dernier bilan, un attentat a fait 22 morts et 60 blessés à la Manchester Arena où se produisait Ariana Grande hier soir. Un concert auquel la femme de Pep Guardiola assistait aux côtés de ses deux filles, Maria (14 ans) et Valentina (9 ans). Si selon plusieurs médias espagnols comme Mundo Deportivo, Cristina Serra et ses enfants étaient dans la salle au moment de l’explosion, elles ne seraient pas blessées mais choquées « comme tous ceux qui ont assisté au concert ».

 

 

Après avoir changé de numéro, Roberto Firmino fait une promesse aux fans ayant déjà acheté son maillot

« Je ne peux pas croire ce qu’il s’est passé »

Sur le compte Twitter officiel Pep Team, ce matin, on pouvait lire une première réaction de l’entraîneur espagnol : « Je suis choqué. Je ne peux pas croire ce qu’il s’est passé la nuit dernière. Mes condoléances les plus sincères aux familles et amis des victimes. »

 

 

En attendant un bilan définitif, la Première ministre britannique Theresa May a indiqué que la police « pens(ait) connaître l’identité de l’assaillant » de Manchester. Au lendemain du drame, les forces de l’ordre ont en effet annoncé l’arrestation d’un homme de 23 ans en relation avec l’attaque. Quelques heures plus tard, l’organisation terroriste Daesh a revendiqué l’attentat via un communiqué de son agence de propagande Amaq. « Un soldat du califat a posé des charges explosives », peut-on lire.

 

La police après l'attentat à Manchester Arena, le 22 mai 2017.

La police après l’attentat à Manchester Arena, le 22 mai 2017 – Bestimage

 

La police et les secours sur plane, à Manchester Arena, après l'attentat

La police et les secours sur plane, à Manchester Arena, après l’attentat – Bestimage