Hier soir, un arbitre portugais est devenu le premier à ne pas pouvoir utiliser la vidéo à cause d’un… drapeau géant qui masquait la caméra. 

 

Scène totalement improbable lors du match CD Aves-Boavista (3-0). À la 69e minute, l’arbitre de la rencontre a voulu utiliser la VAR après le troisième but des locaux signé Vitor Gomes, qui semblait en position de hors-jeu. Sauf que l’assistance vidéo, utilisée depuis l’année dernière au Portugal, n’a pas été d’une grande aide puisque la caméra était masquée par… un drapeau géant des supporters de Boavista, 9e du championnat. Résultat, le but a quand même été validé pour la lanterne rouge de la Liga NOS, malgré la position litigieuse de son joueur. Et les anti-VAR ont encore gagné des points.