Après le Camp Nou et le Groupama Center de Lyon, Chapecoense poursuit son tour d’Europe en allant voir le pape François au Vatican.

 

Moment émouvant pour les joueurs Chapecoense. Neuf mois après le crash aérien qui a décimé leur équipe en Colombie et fait 71 morts, les membres de l’effectif ont pu échanger avec le pape François mercredi. À la fin de l’audience générale sur la Place Saint-Pierre, qui avait pour thème « La mémoire de la vocation ravive l’espérance », le souverain pontife a salué les joueurs et notamment les rescapés Nieto, Jackson Follmann, amputé à la jambe, et Alan Ruschel.

 

Le pape François avec les joueurs de Chapecoense

Le pape François avec les joueurs de Chapecoense (AFP)

 

Federico Valverde, espoir du Real Madrid, accusé de racisme après une célébration

La délégation de Chapecoense, formée par 80 personnes, est venue avec un ballon aux couleurs du club pour le pape, qui avait déjà eu la visite des joueurs juste après le crash l’année dernière. Jorge Bergoglio avait cette fois reçu un maillot du club brésilien floqué du numéro 71, comme le nombre de victimes. Demain, le 1er septembre, c’est l’AS Roma que rencontrera Chapecoense pour un match amical dont les bénéfices seront reversés à une oeuvre caritative au Brésil.