À la veille d’un Atlético-Real Madrid qui s’annonce déjà décisif pour le reste de la saison, Marca a réuni Lucas et Theo Hernandez aux côtés de leur maman Laurence. 

 

De frères à rivaux, Theo et Lucas Hernandez vont vivre un derby pas comme les autres samedi soir, au Wanda Metropolitano. Et même si le Merengue ne devrait pas être titulaire, la famille sera forcément divisée à commencer par leur maman Laurence, que Marca est allé interroger avant le choc entre le 4e et le 3e de la Liga. « Quand ils iront jouer le derby, je leur dirai que je les aime et que tout se passe bien et qu’ils ne se mettent pas de coups, parce qu’ils sont frères (…) ce sera la première fois qu’ils s’affrontent », assure celle qui espère évidemment un match nul. « À chaque fois les gens me posent la question mais je dis que chacun joue dans une grande équipe et que je n’ai pas de préférence (…) Je préfère un nul pour ne pas être triste. Si le contraire se produit, ce ne sera pas facile pour moi », explique-t-elle.

 

 

La grosse métamorphose de José Mari, ex-joueur du Milan AC et de l'Atlético Madrid

« Theo ne regrette rien »

Passé de l’Atlético à l’ennemi du Real Madrid, Theo Hernandez (20 ans) est celui qui a provoqué quelques remous cet été. Mais pas de quoi agacer Lucas (21 ans), resté chez les Colchoneros. « À la maison, on ne parle pas que de foot mais chacun regarde le match de l’autre et ensuite ils débriefent, corrigent, se soutiennent », raconte-t-elle. Quant à la situation de Théo, qui a un faible temps de jeu donné par Zinedine Zidane, cela n’est pas non plus un sujet de crispation. « Theo s’est très bien adapté. Zidane était très content de lui. C’était son rêve d’arriver où il est. Il est très content, il ne regrette rien », assure Laurence, qui habite depuis plus de 15 ans en Espagne où le père de Theo et Lucas, Jean-François Hernandez, a joué à partir de 1998. « Il lui reste encore du travail », nuance-t-elle quand même après avoir encensé sa progression rapide. En revanche, aucun mot sur les fêtes assez bizarres de Theo. Dommage.

 

Même s’il est décevant depuis le début de la saison, c’est quand même Marcelo qui devrait occuper le couloir gauche de la défense du Real – qui a interdiction de perdre pour ne pas voir le Barça s’échapper en tête de la Liga – et Theo devrait être remplaçant. Son frère Lucas Hernandez pourrait de son côté être titulaire à la place de Filipe Luis, encore gêné par une blessure.