En plus d’avoir marqué un doublé hier en Europa League, Cédric Bakambu a eu un geste pour dénoncer l’esclavage. 

 

Quelques jours après le terrible reportage de la CNN montrant une vente aux enchères de migrants en Lybie, Cédric Bakambu envoie lui aussi un message contre l’esclavage. Auteur d’un doublé contre Astana jeudi soir (victoire 2-3), qui a permis au club espagnol de se qualifier pour les 16e de finale, le natif d’Ivry-sur-Seine a fêté son premier but à la 65e minute en mimant des liens. Une célébration spéciale dont l’international congolais a partagé la photo sur les réseaux sociaux avec un message assez équivoque.

 

 

 

Ce week-end, c’est Geoffrey Kondogbia (Valence) qui s’était aussi exprimé sur le terrain. Buteur contre l’Espanyol, l’international français a montré un t-shirt au message clair : « Hors football, je ne suis pas à vendre ». « La rébellion est en marche. Soutien aux personnes exploitées en Libye », est-il allé encore plus loin sur Twitter. Paul Pogba ou encore Cheikh Doukouré (Levante) ont également fait le même geste que Cédric Bakambu il y a quelques jours.