Lundi, David Beckham a officialisé l’arrivée de sa franchise MLS qui devrait débarquer en 2020. 

 

Après quatre ans de travail, David Beckham peut enfin savourer. Au cours d’une conférence de presse à Miami, l’ex-international anglais a confirmé la création de la Miami Beckham United. « Aujourd’hui, mon rêve s’est réalisé », a-t-il lâché au micro, laissant transparaître son émotion. Car l’ancien joueur du PSG et de Manchester United a connu de nombreux obstacles avant de pouvoir lancer sa franchise. « Je suis passé par des moments de doute, a reconnu l’ex-joueur des Red Devils sur ESPN. Pendant ces quatre années, j’ai sûrement vécu les choses les plus compliquées niveau business (…) Mais j’ai pu mieux connaître la ville, j’ai toujours voulu réussir à faire quelque chose ici à Miami, je n’ai jamais pensé abandonner cet endroit », a ajouté celui qui veut désormais ramener des grands joueurs évoluant en Europe mais aussi créer une académie de référence.

 

 

 

Présent aux côtés de David Beckham, Don Garber, boss de la MLS, a souhaité la bienvenue à la nouvelle franchise, qui sera la deuxième dans la ville après le Miami FC. « Nous savons que les bonnes personnes sont aux manettes et le moment est venu pour Miami de devenir une ville importante de la MLS », s’est-il réjoui à propos de l’arrivée de la franchise prévue pour 2020. En attendant, les fans participeront au choix des couleurs et du nom de l’équipe.

 

 

Associé à l’homme d’affaires Marcelo Claure et à l’impresario Simon Fuller – à qui l’on doit les Spice Girls – David Beckham avait obtenu le droit de lancer une franchise à prix réduit – 25 millions de dollars contre 150 aujourd’hui – au moment de son transfert au LA Galaxy, en 2007. En échange, le championnat nord-américain pouvait ainsi profiter de sa notoriété et gagner en exposition. Sauf que la suite a été plus compliquée pour l’ex-Spice Boy, confronté à l’opposition d’une partie de la population locale et à des difficultés dans la recherche d’un terrain pour construire un stade de 25.000 places, finalement trouvé en 2016.