Pour lutter contre la corruption, le championnat chinois a décidé de faire appel à plusieurs arbitres européens dont Tony Chapron. 

 

Après Ezequiel Lavezzi ou Anthony Modeste, c’est une autre figure de la Ligue 1 qui va débarquer en Chine. Mais cette fois, ce n’est pas un joueur mais l’arbitre Tony Chapron. Pour les matchs cruciaux de cette fin de saison, la Fédération a en effet décidé de s’appuyer sur des hommes en noir expérimentés après des soucis de corruption. Dimanche, après le Suédois Jonas Eriksson, lui aussi appelé par le championnat chinois, c’est Tony Chapron qui sera donc au sifflet du match entre Shanghai Shenhua de Carlos Tevez (11ème) et Tianjin Teda (14ème).

 

Il y a un mois, le Teda Tianjin et le Quanjian Tianjin, coaché par Fabio Cannavaro, ont fait l’objet d’une enquête après la victoire du premier (4-1). Huit ans plus tôt, des dizaines de personnes avaient été arrêtées suite à une affaire de matchs truqués. Reste à savoir si trois jours suffisent à Tony Chapron pour apprendre le Chinois.

José Aloisio a désormais sa propre marque de bière