Dès 2018, l’Arabie Saoudite vont autoriser les femmes à rentrer dans certains stades. 

 

Une nouvelle interdiction va bientôt être levée pour les femmes en Arabie Saoudite. Quelques semaines après les avoir enfin autorisées à conduire, le très conservateur royaume wahhabite va leur donner accès à certains stades. D’après un communiqué du ministère des Sports du pays, cité par l’AFP, trois stades seront autorisés aux femmes à partir de l’an prochain : les enceintes de Djeddah, Dammam et Riyad, la capitale.

 

Pour permettre cette avancée dans le droit des femmes en Arabie Saoudite, des travaux seront donc faits dans ces stades. Car c’est la règle de séparation des sexes dans l’espace public qui imposait cette interdiction. Fin septembre, le stade de Riyad avait déjà pu accueillir des femmes pour les célébrations de la fête nationale saoudienne.

Emmanuel Macron donne son favori pour le Clasico entre l'OM et le PSG

 

L’assouplissement des règles est notamment lié au plain de réformes économiques « Vision 2030 » dont l’objectif est de réduire la dépendance du pays au pétrole. Cette nouvelle façon d’intégrer les femmes à l’économie du royaume, critiquée par les plus conservateurs, explique également l’annonce du roi Salmane qui a autorisé les femmes à conduire en septembre dernier. Elles pourront bénéficier de ce droit à partir de juin 2018.