Championne d’Europe avec la Suède, Gunilla Axen accuse plusieurs internationaux du début des années 2000 de harcèlement sexuel. 

 

Pendant qu’Hollywood est secoué par l’affaire Harvey Weinstein et que le hashtag « balancetonporc » continue de circuler sur Twitter, le foot suédois pourrait lui aussi connaître quelques tremblements. Joueuse de la Suède dans les années 80 puis membre de la Fédération dans les années 2000, Gunilla Axen a également décidé de parler dans une interview au journal Aftonbladet. Des internationaux suédois « très connus, performants et respectés » l’auraient en effet harcelé sexuellement. La championne d’Europe 1984 aurait reçu « des photos de pénis » à trois reprises. « Ils m’écrivaient « Bonjour Gunilla » et m’envoyaient leur pénis », ajoute l’ex-responsable du développement, nommée en 2003.

 

Des accusations graves d’autant que la Fédération aurait laissé faire. « Le président et le comité directeur savaient ce qu’il s’était passé mais ils ont préféré ne rien dire », assure l’ancienne joueuse de Gideonsbergs IF âgée de 50 ans, qui précise ne pas avoir été la seule victime de ce harcèlement. À la Fédération, ça va être compliqué de rester silencieux, cette fois.

Cristiano Ronaldo contrôlé sur son yacht par des douaniers armés