Elle a beau être la nouvelle madame Cristiano Ronaldo, et avoir tapé dans l’oeil de sa belle-mère, Georgina Rodriguez ne se la joue pas. Loin des spotlights, la Madrilène se veut garder sa «vie d’avant».

 

 

Depuis que Cristiano Ronaldo a été surpris à Disneyland camouflé sous une immonde perruque mais surtout à son bras, Georgina Rodriguez est devenue la nouvelle cible des paparazzi. Virée de son boulot chez Gucci à cause d’eux, la jeune mannequin tente quand même de vivre une vie « normale ». Il y a quelques jours, la compagne de Cristiano Ronaldo, qui l’a aidée à retrouver un job dans un magasin Prada, a notamment été rendre visite à ses anciens collègues avec un ami. Et elle a pu remarquer que des photographes, qui ont eu droit à quelques jolis regards noirs, étaient encore dans le coin pour immortaliser ça.

 

Hatem Ben Arfa galère aux NRJ Music Awards et amuse Marco Verratti

En même temps, Georgina Rodriguez n’a jamais pris personne de haut. Avant d’être la nouvelle madame CR7, la jeune Espagnole de 21 ans a longtemps été serveuse à Jaca, sa (petite) ville natale, au Sansanet, le bar «le plus cool du village» d’après la presse locale. Celle qui a ensuite suivi des cours de danse classique à haut niveau veut désormais se faire une place dans le monde impitoyable du mannequinat.

 

 

Elle a rencontré Dolores

Comme tout le monde, Georgina Rodriguez a aussi dû en mettre plein la vue à belle-maman. Selon la revue portugaise Flash ! Vidas, CR7 a déjà présenté la mannequin à Dolores Aveiro, qui ne pouvait plus encadrer Irina Shayk. Mais le courant est visiblement très bien passé entre elles lors d’un repas de famille durant lequel Georgina Rodriguez aurait fait forte impression.

 

Il faut dire que Georgina Rodriguez a aussi un atout : le foot était déjà dans sa vie. Comme le rapporte le journal El Heraldo, le père de la nouvelle conquête de Cristiano Ronaldo a joué au foot à un niveau modeste et entraîné le club de sa ville : Jacetano Football Club. Une bonne nouvelle puisqu’elle n’aura sûrement pas à se forcer pour aller applaudir CR7 au Santiago Bernabeu, où elle est venue mercredi soir pour le match Real Madrid-Borussia Dortmund.