Presqu’un an après la tragédie aérienne qui a décimé son équipe, Chapecoense a assuré son maintien en première division au Brésil. 

 

Perdu de vue depuis son départ de la Ligue 1, Tulio de Melo (32 ans) va plutôt bien. Hier soir, l’ancien buteur de Lille a marqué le but de la victoire contre Vitoria (2-1) lors de la 35e journée de championnat. Un but qui a surtout permis à Chapecoense (10e) de se maintenir en première division brésilienne – remportée par Corinthians – quasiment un an jour pour jour après le crash aérien qui a causé la mort de 71 personnes dont 18 joueurs et 27 membres du staff, le 28 novembre à Medellin (Colombie). Forcément, la joie était immense dans le vestiaire, comme on peut le voir sur une vidéo partagée le compte Twitter du club.

 

 

Après avoir bien débuté l’exercice, Chapecoense, qui a affronté le Barça ou encore l’OL cet été en amical, a chuté au classement et connu pas moins de trois coachs différents sur le banc au cours de la saison. Mais le club de Tulio de Melo (5 buts en championnat) a refusé d’être exempté de relégation pour les trois prochaines saisons comme l’avait proposé la Fédération après le drame.