Un an après le crash aérien qui a décimé son équipe, Chapecoense a réussi l’exploit de se qualifier pour la Copa Libertadores 2018. 

 

Chapecoense a réalisé un petit miracle. Quasiment un an jour pour jour après le crash aérien, qui a causé la mort de 71 personnes dont 18 joueurs et 27 membres du staff, le club brésilien a réussi à se qualifier pour la Copa Libertadores 2018, la Ligue des champions sud-américaine. Déjà auteur du but qui leur permettait d’assurer leur place en première division, c’est encore une fois Tulio de Melo qui a offert la victoire à la 95e minute contre Coritiba (2-1). À 32 ans, l’ex-joueur d’Evian et du LOSC a inscrit 7 réalisations en championnat.

 

Le superbe hommage des supporters de Feyenoord au fils du gardien Brad Jones

Le but de De Melo arrive à la 5e minute

 

Chapecoense, qui a vécu une saison mouvementée avec un effectif renouvelé à 90% et trois changements d’entraîneur, termine ainsi à la 8e place et décroche le dernier ticket pour la Copa Libertadores. Grâce à la victoire de Grêmio face à Lanus en finale de l’édition 2017 il y a quelques jours, les huit premières places sont en effet qualificatives. Si Flamengo remporte la Copa Sudamericana, la 9e place qu’occupe l’Atletico Mineiro pourrait également leur permettre de disputer la Copa Libertadores.