Photographié avec une clope à la main il y a quelques années, Jérémy Mathieu assume son image de fumeur dans une interview à un quotidien portugais. 

 

Il n’y a pas que Marco Verratti qui aime s’en griller une. Dans le foot, un autre joueur a été pointé du doigt pour sa consommation de clopes : Jérémy Mathieu. Et l’ancien joueur du Barça, désormais au Sporting Portugal, ne cache pas cette habitude assez mal vue pour un footballeur ou même un coach, comme Carlo Ancelotti vient d’en faire les frais au Bayern.

 

« Je suis quelqu’un qui dit toujours la vérité, je n’ai aucun problème à le faire. Pour ce qui est des cigarettes, je ne suis ni le premier ni le dernier joueur à fumer, a avoué le latéral de 33 ans dans le journal portugais Record. Mais quand les gens me voient sur le terrain, les supporters sont contents de moi. Et c’est le plus important pour moi. Qu’ils pensent ce qu’ils veulent, ça m’est égal. Le plus important c’est comment je me comporte sur le terrain et la manière dont je représente le club. Là-dessus, personne ne peut me reprocher quoi que ce soit », assure-t-il.

La boulette de Mathieu Valbuena pour son arrivée à Fenerbahçe

 

Encore au Barça, où des tests à l’entraînement avaient prouvé qu’il était l’un des plus rapides de l’effectif, Jérémy Mathieu avait déjà évoqué le sujet dans Mundo Deportivo en 2014 : « C’est une chose assez personnelle. Je ne suis pas un fumeur qui fume un paquet par jour. Par exemple, ça fait quinze jours que je n’ai pas fumé. Je me suis fait prendre une fois, c’est comme ça, mais je ne fume pas tous les jours. Je sais que cela a été publié mais peu importe. Ce qui compte c’est le terrain », avait-il déjà confié. Au pire, il pourra toujours compter sur le soutien d’un nouveau coéquipier qui s’est lui aussi fait prendre avec une clope à la main au Real Madrid : Fabio Coentrão.