Comme en NFL, une « Rooney Rule » sera désormais appliquée par la Fédération anglaise de foot lors du choix de son prochain sélectionneur. 

 

Président de la Fédération anglaise depuis six mois, Greg Clarke passe à l’action. Mardi après-midi, la FA a annoncé qu’une version de la « Rooney Rule » serait appliquée au moment de la désignation du successeur de Gareth Southgate, sélectionneur de l’Angleterre sous contrat jusqu’en 2020. La Fédération s’engage à rencontrer au moins un candidat noir, d’origine asiatique ou d’une minorité ethnique («BAME») avant de nommer son nouveau sélectionneur, sur le modèle de la règle appliquée en 2003 à l’initiative de Dan Rooney, ex-propriétaire des Steelers de Pittsburgh et ancien président du comité de la diversité.

 

 

En plus de promettre une « meilleure représentation des femmes », Greg Clarke a également assuré que la FA allait devenir une organisation « plus diverse reflétant le football moderne ». À noter que depuis le 1er janvier, les clubs anglais de D2, D3 et D4 ont également décidé d’appliquer leur propre « Rooney Rule ».

 

Cette décision intervient quelques mois après le licenciement du sélectionneur de l’équipe anglaise féminine, accusé d’avoir tenu des propos racistes. La FA avait été invitée par le ministère des Sports à « mettre de l’ordre » et à montrer plus de fermeté pour lutter contre ces comportements.