Pour son 4e gala annuel, la fondation PSG a récolté près de 660.000 euros. Et Blaise Matuidi et Cyril Hanouna n’y sont pas pour rien.

 

Le PSG ne finit pas si mal la saison. Du moins, au niveau de sa fondation qui donnait son 4e gala annuel, le 16 mai, et recevait quelque 400 invités. L’occasion de récolter 660.000 euros (le record était jusqu’ici de 360.000 euros) de voir les joueurs parisiens faire leur entrée au Parc des Princes avec leurs compagnes.

 

 

Cristiano Ronaldo se balade avec Georgina Rodriguez et tire la tronche

Le duel Hanouna/Motta

La vente aux enchères a permis de récolter des fonds pour développer le programme phare de la fondation : l’école Rouge et Bleu. Son but ? Aider les enfants de la région parisienne en difficulté scolaire. Parmi les généreux donateurs, Blaise Matuidi, qui s’est offert le Wild Kong Tribute PSG signé Richard Orlinski pour 64.000 euros. Mais aussi Cyril Hanouna qui, après un duel avec Thiago Motta, a réussi à remporter la combinaison dédicacée de Lewis Hamilton (10.000 euros).

 

C’est Arnaud Lagardère qui a remporté grâce à une ultime enchère à 90.000 euros une création « Paris est magique » de l’artiste Patrick Rubinstein, tandis que Javier Pastore pouvait repartir avec un portrait de Marco Verratti signé Dabro (44.000 euros). Une montre Richard Mille aux couleurs du PSG a également été vendue 135.000 euros à un acheteur au téléphone.

 

 

Carol Cabrino et le selfie de Nasser Al-Khelaïfi

Pour cette soirée de gala, animée par Anne-Laure Bonnet, les joueur du PSG étaient venus, pour la plupart, au bras de leurs moitiés respectives. Chiara Picone, madame Javier Pastore, Isabelle Malice, future madame Matuidi, Célia Jaunat, compagne de Grzegorz Krychowiak ou encore Carol Cabrino, enceinte de son époux Marquinhos, étaient ainsi présentes. Larissa Saad, l’épouse de Lucas Moura qui attend leur premier enfant, n’était toutefois pas de la partie. Aux côtés de Maxwell, Hatem Ben Arfa, ou encore Kevin Trapp,  il y avait aussi Patrick Kluivert – accompagné de son épouse Rossana Lima -, et bien sûr Nasser Al-Khelaïfi qui n’a pas pu s’empêcher de faire un petit selfie avec Cyril Hanouna.

 

Côté gastronomie, le repas avait été confié au chef triplement étoilé Yannick Alléno. Au menu ? Asperge du midi, pavé de bar au jus d’oseille et meringue soufflée de fraises, le tout arrosé d’un Saint-Joseph Croix de Chabot ou de champagne. Ce soir-là, Paris était vraiment magique.