Selon le Financial Times, la Liga aimerait faire jouer des matchs du Barça et du Real aux États-Unis ou en Chine… 

 

Un Clasico à New York ou Pékin ? C’est visiblement le rêve de Javier Tebas, le controversé président de la Liga, qui voudrait augmenter son audience et les revenus du championnat espagnol. « La Liga est un divertissement global et nous voulons développer son attrait international. Dans le cadre de cet effort, nous discutons de l’idée de jouer certains matches de championnat en dehors de l’Espagne. Ces discussions sont encore en début d’étape, mais nous allons soutenir l’idée », a déclaré le président de la Liga, qui a récemment fait polémique pour la dénonciation du PSG devant l’UEFA pour un non-respect du fair-play financier présumé.

 

Des déclarations qui font écho à celles de Charlie Stillitano, président de Relevent Sports, qui organise des événements sportifs aux États-Unis, il y a quelques jours : « Il y a des championnats, et je ne peux pas dire lesquels puisque les négociations sont confidentielles, qui nous ont contacté pour étudier la possibilité de faire quelque chose dans le futur », avait-il lâché selon AS.

Victime d'un piratage, le Barça annonce l'arrivée... d'Angel Di Maria

 

L’idée, déjà évoquée par la Premier League en 2008 avant d’être abandonnée, pourrait également permettre à Javier Tebas de satisfaire à nouveau le public chinois, pour lequel des matchs de Liga ont déjà adapté leurs horaires. Le succès du Clasico Barça-Real cet été à Miami, qui a réuni 66.000 spectateurs, n’est également pas étranger à ces déclarations.