Ce week-end, la statue de Lionel Messi de Buenos Aires (Argentine) a été retrouvée au sol et salement vandalisée.

 

Un supporter du Real Madrid a peut-être craqué en Argentine. Pendant que Leo Messi réalisait encore une grosse performance samedi en marquant face au Celta Vigo (2-2), sa statue de Buenos Aires a pris un sacré coup. Le double de bronze a tout simplement été coupé en deux, au niveau des jambes, comme l’a confirmé le ministère de la Culture argentin lundi. Si le ou les auteurs n’ont pas encore été retrouvés, la statue signée Carlos Benavídez avait déjà été vandalisée en janvier dernier et le pauvre double de Leo avait eu la tête et les bras coupés. Les travaux de restauration doivent désormais débuter aujourd’hui.

 

Pep Guardiola a un nouveau look et c'est très étrange

 

En juin 2016, deux jours après la retraite internationale de Lionel Messi finalement vite écourtée, Buenos Aires avait décidé de rendre hommage à La Pulga. Le numéro 10 du Barça et de l’Albiceleste avait rejoint le Paseo de la Gloria de la ville où d’autres grands noms du sport argentin sont exposés comme Manu Ginóbili, Juan Manuel Fangio, Guillermo Vilas, ou encore Gabriela Sabatini.

 

La statue de Messi à Buenos Aires - juin 2016

La statue de Messi à Buenos Aires – juin 2016