L’avenir d’Arsène Wenger à Arsenal intéresse jusque dans les couloirs de la Maison Blanche. Selon le Telegraph, le fils de Donald Trump serait en effet fan du club londonien. 

 

Nouvelle connexion entre Arsène Wenger et Donald Trump. Après avoir emprunté le fameux « fake news » du président américain pour démentir les rumeurs d’arrivée au PSG l’année prochaine, le coach français voit Barron Trump afficher son soutien aux Gunners. Comme l’a repéré le Telegraph, le jeune garçon de 11 ans a été photographié en train de jouer au foot autour de la Maison Blanche et vêtu de la tenue d’Arsenal. Preuve qu’il reste encore des fans du club londonien malgré ses résultats toujours plus désespérants.

 

 

Et Barron Trump ne fait visiblement pas semblant. En visite ce jour-là avec son équipe de DC United, l’attaquant Patrick Mullins a visiblement été impressionné de voir que le mini Trump était plutôt calé en la matière. « Il connait très bien le foot et DC United, il voulait en savoir encore plus », a-t-il commenté d’après le Telegraph.

 

Donald Trump pas fan de Wenger ?

Il y a quelques mois, beaucoup ont cru que Donald Trump était fan d’Arsenal. De nombreuses citations insultantes envers Arsène Wenger, dont l’avenir est plus que jamais flou à Londres, avaient circulé mais celles-ci s’étaient finalement révélées… fausses. Heureusement pour Barron, ce n’était qu’une « fake news » de plus.

E.R.