20 ans après l’explosion de Ronaldo au plus haut niveau, le Mexique compte de nombreux jeunes footballeurs prénommés en l’honneur de l’attaquant brésilien. 

 

Verra-t-on des Neymar, Paulo, Kylian ou encore Ousmane fleurir un peu partout dans 20 ans ? Au Mexique, c’est en tout cas possible. Car dans ce pays d’Amérique du Nord, on est tellement fan de ballon rond qu’on remarque aujourd’hui la présence de plusieurs jeunes footballeurs prénommés Ronaldo, révélé aux yeux du monde entier en 1996 sous le maillot du Barça. Selon le journal espagnol El Pais, pas moins de 8129 enfants ont été baptisés ainsi entre janvier 1996 et avril 1997, dont 123 sont aujourd’hui footballeurs. Et l’un d’eux joue même en première division.

 

Ronaldo, "le vrai", avec le Barça lors de la saison 1996/97

Ronaldo avec le Barça lors de la saison 1996/97. Il marquera 47 buts en 49 matchs.

 

David Beckham a enfin officialisé la création de sa franchise en MLS

Sous le maillot de Chivas et des U20 du Mexique, on peut ainsi retrouver un attaquant appelé… Ronaldo Cisneros. Un soir de 1996, son père Mario assiste à un nouveau hat-trick du Brésilien, dont il regarde les matchs en Liga chaque week-end grâce à son antenne satellite. « Plus besoin de chercher un nom. Je vais l’appeler Ronaldo », aurait-il dit malgré quelques doutes. Le futur garçon allait-il aimer le foot ? 20 ans plus tard, la réponse est oui puisque Ronaldo Cisneros, surnommé « Ron », évolue en première division et vient de signer à Chivas. Santos Laguna, où il a fait ses débuts en pro en 2014 à 17 ans, ne pouvant lui promettre un vrai temps de jeu, le jeune attaquant a signé pour le club de Guadalajara en décembre. Soit six mois après un Mondial U20 durant lequel il a inscrit deux buts avant d’être éliminé en quart contre l’Angleterre, vainqueur du tournoi. Le tout avec le numéro 9 floqué dans le dos, comme Ronaldo.

 

 

 

Des Ronaldinho, Beckham et un… Ronaldo Zinedin

Ces prochaines années, Ronaldo Cisneros ne sera peut-être pas le seul Ronaldo mexicain à briller. La Fédération compte ainsi 123 joueurs appelés comme Il Fenomeno. Certains ont même droit à un autre nom d’icône du foot en bonus : Ronaldo Romario Cinta, José Ronaldo Piña ou Ronaldo Zinedin (avec une faute d’orthographe à cause de l’administration), âgé de 15 ans et qui joue également à Santos Laguna. De quoi faire plaisir aux nostalgiques des Galactiques du Real Madrid. El Pais remarque également que d’autres Ronaldo sont nés en 1994 et que l’on trouve aussi des… Beckham Martinez ou Ronaldinho Marroquin.

 

 

Ronaldo Zinedin, âgé de 15 ans (à droite)

Ronaldo Zinedin, âgé de 15 ans (à droite)

 

 

Reste une question : dans quelques années, donnera-t-il un nom de footballeur à son fils ? « Si le nom me plaît, oui », répond Ronaldo Cisneros à El Pais. Rendez-vous dans 20 ans.