Décevant depuis le début de la saison, Marco Verratti aurait été mis en garde par le PSG pour son hygiène de vie et notamment la cigarette.

 

Et si la baisse de régime de Marco Verratti (bientôt 25 ans) était liée à son hygiène de vie ? Selon Le Parisien, certains le pensent au sein du PSG et le milieu italien a été « mis en garde » par le staff « à plusieurs reprises ». Car le tabac peut forcément causer des problèmes physiques. « Quand elles s’enchaînent (les blessures), ce qui est le cas pour Verratti ces deux dernières saisons, l’abus de tabac peut conditionner le délai de reprise, la restructuration musculaire, etc. », explique ainsi un proche du camp des Loges dans le quotidien.

 

Un risque que confirme Jean-Marcel Ferret, médecin de l’équipe de France entre 1993 et 2004. « Le tabac crée une déficience cardio-vasculaire. Et, surtout, il complique la cicatrisation lors de blessures. Les lésions tendineuses notamment sont beaucoup plus longues à guérir. La nicotine a de telles conséquences, alors que des joueurs pensent que tout va bien s’ils ne sont pas essoufflés », explique-t-il dans Le Parisien. « Quand on est jeune, l’organisme récupère plutôt vite mais, en fait, il accumule les fatigues et cela finit par se payer dans le temps », ajoute-t-il. Rassurons toutefois les supporters parisiens : des grands joueurs comme Johan Cruyff (ou Jérémy Mathieu) ont connu de belles carrières malgré leur amour pour les clopes.

Pourquoi Neymar va forcément manquer un match du PSG en mars 2018