Au lendemain de l’attentat ayant frappé Barcelone, les unes des quotidiens sportifs espagnols ont dignement mis le foot de côté. 

 

Rangés les Coutinho, Dembélé ou Mbappé. Après l’attaque terroriste qui a fait au moins 13 morts et 100 blessés sur les célèbres Ramblas de Barcelone, même les journaux sportifs ont exprimé leur choc en Espagne. Du côté de la cité catalane, Sport reprend une phrase de l’hymne du Barça pour montrer leur soutien : « Tous unis, nous sommes forts », peut-on lire dans le ciel d’une jolie photo aérienne de la ville. « #BarceloneAvecToi », sous-titre en espagnol et en catalan le quotidien qui a également consacré sa quatrième de couverture au drame. Sur un fond noir, on peut en effet lire plusieurs réactions de sportifs comme Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Luis Suarez, Gerard Piqué ou encore Pau Gasol.

 

 

« Horreur » titre quant à lui Mundo Deportivo sur sa une et une photo de la police locale dans les rues de Barcelone hier soir. Si un bandeau évoque tout de même l’arrivée contestée de Paulinho, présenté quelques heures avant le drame au Camp Nou, le quotidien en consacre un autre à une déclaration de Lionel Messi en pied de page : « Nous n’allons pas nous laisser faire, nous voulons vivre dans un monde en paix ».

 

 

Du côté de Madrid, c’est Marca qui frappe un grand coup. Le journal pro-Real Madrid, aux unes fréquemment soignées, titre carrément : « Aujourd’hui, nous ne pouvons pas parler de sport » sur un fond blanc. Et sous ce titre, figurent six unes de presse en Espagne et en Angleterre (El Mundo, El Periodico, The Times, The Sun, ABC, La Razon) évoquant l’attentat. AS, l’autre quotidien pro-Real Madrid, publie de son côté une série de tweets et titre avec un mot : « Douleur ».