Retraité depuis 2013, Michael Owen va débuter une nouvelle carrière de jockey vendredi.

 

À 37 ans, Michael Owen va revenir à la compétition. Mais l’ancien attaquant de Liverpool et du Real Madrid va troquer le foot pour… les courses hippiques. Vendredi, il fera même ses grands débuts de jockey lors d’une course caritative à l’hippodrome d’Ascot. Une entrée en matière qu’il prépare depuis plusieurs mois. « Plus la course approche, et plus je suis nerveux et impatient », a-t-il confié à Racing UK, parlant de mois « fantastiques », même s’il a aussi connu des difficultés. « Quand on regarde une activité, cela paraît facile mais quand on s’y met soi-même, c’est beaucoup plus difficile, a-t-il aussi confié. Les jockeys sont de grands athlètes ».

 

 

Aidé par le jockey Ryan Moore, Michael Owen a même connu deux chutes lors de sa préparation, au cours de la même journée : « J’avais monté des chevaux à la maison et fait des petits canters et je trouvais ça facile. Mais là, dans un espace dégagé et sur des chevaux que l’on ne connaît pas, c’est très différent. Je me suis rendu compte du travail qui m’attendait encore avant de monter à Ascot », a expliqué l’attaquant qui a été obligé de passer sous les 70kg. Ancien habitué des paris hippiques, il avait décidé de lutter contre cette addiction en s’offrant une écurie qui compte désormais 90 chevaux il y a quelques années.

 

 

Avant le printemps dernier, Michael Owen n’était pourtant jamais monté à cheval. Participer à la Prince’s Countryside Fund Charity Race, qui récolte notamment des fonds pour lutter contre le réchauffement climatique, ne semblait donc pas être une bonne idée pour tout le monde. « En 37 ans, je ne m’étais jamais assis sur un cheval et je n’avais jamais été autorisé à cause du football, a-t-il reconnu dans le Mirror. Je sais que je suis stupide. J’avais peut-être pu quelques verres quand j’ai accepté de faire ça. Ma femme m’a dit : ‘Qu’est-ce que tu fais ?’», a avoué le Ballon d’or 2001. Avec le cheval Calder Prince, Michael a intérêt de ramener une victoire à la maison.

 

 

 

Michael Owen au Mondial 2006 avec l'Angleterre (Bestimage)

Michael Owen au Mondial 2006 avec l’Angleterre (Bestimage)