Après une faute d’orthographe sur ses maillots de la saison 2017/18, Montpellier a décidé d’envoyer les tuniques défectueuses à… la ville de Montpelier (États-Unis). 

 

L’histoire se termine donc comme elle a débuté, d’une manière improbable. Alors qu’il y a quelques jours, Montpellier avait dû s’excuser à cause d’une faute d’orthographe sur ses maillots et un « l » en moins au nom de la ville, le club va envoyer ces tuniques dans la capitale du Vermont au nord-est des États-Unis. Une idée du maire Philippe Saurel qui l’a annoncé aujourd’hui lors d’une conférence de presse.

 

 

« Les collections des joueurs de l’équipe pro seront offertes à la ville des Etats-Unis, ça fera plaisir au maire avec lequel je suis en relation et le club de soccer de Montpelier », a déclaré le maire étiqueté En Marche. À ses côtés, le président Laurent Nicollin s’est dit « pas fier » même si aujourd’hui certains veulent « garder le maillot qui est collector ». « L’honneur est sauf », a-t-il conclut avec le sourire.

 

 

Le 8 septembre, Montpellier avait reconnu avoir été « victime d’une erreur de logo sur une série de maillots mis à la vente » dans un communiqué. « Le fournisseur des logos a bien fabriqué deux séries de logos dont une avec une faute (…) conscient de sa faute et l’assumant pleinement, il s’engage à solutionner dès aujourd’hui le problème », ajoutait le club qui précisait que Nike n’était pas responsable. Les supporters peuvent toujours remplacer le logo sur leur maillot, échanger ce dernier ou se le faire rembourser dans une boutique. À moins de vouloir garder cette édition collector.