Lors de sa présentation à Newcastle, Kenedy n’a pas hésité à évoquer… le film Goal, qui raconte l’histoire (fictive) d’un joueur du club. 

 

L’ambiance de St James’ Park ? Alan Shearer ? Pour ses premiers mots en tant que joueur de Newcastle, Kenedy n’a pas fait mine de connaître par coeur le club. « Je connais un peu l’histoire de certains joueurs et j’ai aussi vu le film Goal. J’ai bien aimé », a étonnamment lâché le Brésilien prêté par Chelsea en conférence de presse. Il faut dire que le film, sorti 2005, racontait l’histoire de Santiago Munez, un joueur mexicain qui signe à Newcastle puis au Real Madrid.

 

 

Si certains supporters ont fait part de leur inquiétude de voir l’histoire de Newcastle oubliée, la déclaration du latéral de 21 ans a été plutôt bien accueillie sur les réseaux sociaux. « Au moins, il ne ment pas comme tous les autres en disant rêver de venir ici depuis toujours à chaque nouveau club », écrit par exemple un supporter des Magpies tandis que d’autres sont contents de voir que le film sert enfin à recruter des joueurs.

 

Kenedy, qui avait été accusé de racisme cet été lors d’une tournée en Chine, a quand même aussi tenu un discours plus classique en précisant qu’il avait « toujours rêvé de jouer pour un club » ayant une « histoire »  comme Newcastle et être heureux de jouer pour Rafa Benitez, un coach « fantastique ». On espère pour les Magpies qu’il brillera autant que Santiago Munez.