À quelques heures d’une probable officialisation du transfert de Neymar au PSG, des affiches hostiles au Brésilien sont déjà apparues près du Camp Nou. 

 

Personne ne l’aurait imaginé avant le début du mercato. Mais dix-sept ans après Figo, le Barça s’est peut-être trouvé un nouveau « traître ». Au coeur d’un insupportable feuilleton tout l’été, durant lequel il a refusé de se prononcer publiquement sur ses envies, Neymar n’a jamais semblé aussi proche de quitter le Barça pour le PSG, sa victime lors de la fameuse remuntada. Et s’il manque encore l’officialisation, le numéro 11 brésilien a en tout cas déjà quitté le coeur des supporters catalans comme en témoignent ses affiches placardées près du Camp Nou en forme d’avis de recherche. « Recherche (traître). Mercenaires, quittez Barcelone. Seuls les joueurs qui aiment le maillot », peut-on lire dans un message accompagné d’une photo de Neymar et deux symboles du dollar américain.

 

 

Preuve de l’agacement provoqué par l’attitude du N de la MSN durant le mercato en Catalogne, 82% des supporters voulaient le voir partir selon un sondage publié il y a quelques jours par le quotidien Sport. À Barcelone, on se demande plutôt désormais quel sera le remplaçant de Neymar, qui va laisser au moins 220 millions d’euros dans les caisses du club. Car le flou règne toujours concernant son identité, entre les rumeurs Dybala, Dembélé et même Griezmann, en plus de l’arrivée possible de Coutinho.

 

 

La Chine avant Paris

Ce qui est plus sûr, c’est que lundi, Neymar a sûrement porté pour la dernière fois le maillot du Barça. Et ce, au cours d’un… évènement promotionnel en Chine. Le numéro 11 est désormais attendu à Paris où les dirigeants du PSG finalisent son transfert avant une présentation qui s’annonce spectaculaire et pourrait avoir lieu en plein coeur de la ville. Vivement qu’on en finisse.