Dix ans après son salut fasciste lors d’un derby romain, Paolo Di Canio voit ses opinions politiques lui jouer à nouveau des tours.

 

Même si c’est encore l’été, Paolo Di Canio aurait vraiment dû éviter le polo. Désormais consultant pour la chaîne Sky, l’ex-buteur de West Ham et fasciste autoproclamé a fait une apparition polémique dans laquelle on peut voir son fameux « DVX » – « Duce » en latin, le surnom de Benito Mussolini – tatoué sur le bras.

 

 

Embarrassée et interpellée par de nombreux abonnés, la chaîne italienne a annoncé dès le lendemain la mise à l’écart de Paolo Di Canio. Dans un tweet, Sky s’excuse d’avoir heurté la sensibilité des téléspectateurs et admet une « erreur ». Duce froide.