Lors d’un match amical, Jakson Follmann, rescapé du crash de Chapecoense, a retrouvé le terrain mais a également assuré le spectacle.

 

Vendredi 22 décembre, l’Arena Conda à Chapeco (Brésil) n’a pas vécu un match comme les autres. En aide aux victimes du crash qui a décimé l’équipe de Chapecoense et fait un total de 71 morts l’an dernier, une rencontre amicale était organisée entre les amis de Fabio Carille, coach des Corinthians, champion du Brésil, et ceux de Tite, sélectionneur de la Seleçao. L’occasion pour le gardien Jakson Follmann, amputé de la jambe droite après l’accident, de faire son retour sur les terrains aux côtés de Neto, autre rescapé.

 

Usain Bolt annonce (encore) qu'il va faire un essai au Borussia Dortmund

 

Rentré en 2e mi-temps en tant que joueur de champ, Jakson Follmann, dont le contrat a récemment été prolongé par le club, a assuré le spectacle en marquant notamment un but avec sa prothèse, célébré sous une grosse ovation après une passe d’Alan Ruschel, le seul rescapé à avoir pu retrouver les terrains avec Chapecoense, qualifié pour la prochaine Copa Libertadores.

 

Quelques minutes plus tard, celui qui a récemment remis les gants à l’entraînement s’est également effondré au milieu du terrain en simulant une blessure au niveau de… sa prothèse. « J’avais deux options, soit de baisser la tête soit de la lever (…) Je garde le sourire, a-t-il déclaré à la fin de la rencontre. C’était très émouvant de participer au match », a ajouté celui qui a même permis aux amis de Carille de gagner et de faire une remontada (5-4).