Un peu perdu de vue depuis sa retraite en 2005, José Cobos poursuit son chemin en politique. L’ex-joueur de Nice ou du PSG a été élu dans la 5e circonscription des Alpes-Maritimes aux législatives. 

 

José Cobos à l’Elysée ? On en est encore loin – heureusement ? – mais l’ex-défenseur niçois a déjà obtenu une victoire ce week-end lors des législatives. Ex adjoint de Christian Estrosi à la mairie de Nice, il a été élu en tant que suppléant de Marine Brenier, dans la 5e circonscription des Alpes-Maritime, avec 61,21% des voix devant Chanta Agnely, candidate FN (38,79%). Et non pas sous l’étiquette En Marche mais Les Républicains – Union des démocrates et indépendants (LR-UDI). La grande saison de l’OGC Nice n’est en fait pas terminée.

 

Affiche du 1er tour de l'élection législative à Nice dans un bureau de vote de la 5eme circonscription où la candidate LR-UDI est soutenue par le maire Christian Estrosi (Bruno Bebert/Bestimage)

En Colombie, les Farc veulent fonder leur équipe de foot