Actuellement à l’Atlético Mineiro (Brésil), Robinho vient d’être condamné à une peine de prison ferme pour un viol en réunion. 

 

Sale temps pour Robinho. Jeudi, l’ex-joueur du Milan AC et de Manchester City a été condamné pour « viol en réunion » en Italie. Le tribunal de Milan l’a jugé coupable et lui a infligé une peine de neuf ans de prison ferme. Selon l’enquête, le Brésilien a participé à un viol collectif dans une boîte de la ville sur une jeune femme albanaise de 22 ans, en janvier 2013, lorsqu’il disputait sa troisième saison chez les Rossoneri.

 

Ce n’est pas la première fois que Robinho (33 ans) est visé pour ce genre de faits. En 2009, alors qu’il portait les couleurs de Manchester City, le Brésilien avait déjà fait l’objet d’une accusation de viol avant que l’affaire ne soit classée. La chute n’est donc pas que sportive pour l’ancien « nouveau Pelé » de Santos.

La femme de Riyad Mahrez, Rita, raconte le "harcèlement" subi sur les réseaux sociaux