Lundi, lors de Manchester United-Stoke City (3-0), Juan Mata a reconnu qu’il n’y avait pas penalty après avoir plongé dans la surface. 

 

Juan Mata s’est bien rattrapé. Auteur d’un plongeon (ou d’une glissade ?) dans la surface, à la suite d’un duel avec Martins Indi, l’Espagnol a tout de suite indiqué à l’arbitre du match qu’il n’y avait pas penalty. Et ce, alors que les Red Devils ne menaient que 1-0. Un geste qui a forcément plu au 18e de Premier League, qui a parlé d’un geste « fair-play » sur son compte Twitter.

 

 

 

Déjà élu meilleur joueur de l’année 2017 pour son action avec Common Goal, Juan Mata a encore fait grimper sa cote d’amour.