Plus grosse fortune d’Afrique et fan des Gunners, Aliko Dangote aimerait s’offrir… Arsenal. Et virer Arsène Wenger dans la foulée. 

 

Les haters d’Arsène Wenger ont trouvé un nouvel allié. Homme le plus riche d’Afrique avec une fortune estimée à 11,1 milliards de dollars, Aliko Dangote aimerait bien devenir le propriétaire d’Arsenal, qu’il convoite depuis les années 80. Et visiblement, le Nigérian a déjà en tête sa première mesure : virer le très contesté coach français. « La première chose que je changerais sera l’entraineur. Il a faut du bon travail mais quelqu’un d’autre doit tenter sa chance », a-t-il assuré selon la BBC.

 

Aliko Dangote (60 ans) doit toutefois patienter avant d’envoyer une première offre. Le supporter d’Arsenal devrait attendre que la raffinerie de pétrole à 11 milliards qu’il construit à Lagos, la capitale économique du Nigéria, soit terminée. Mais le milliardaire, qui a aussi investi dans le sucre ou encore le ciment, est en tout cas confiant : « S’ils ont une bonne offre, je suis sûr qu’ils accepteront de vendre », a-t-il estimé à propos de l’actionnaire majoritaire d’Arsenal, l’américain Stan Kroenke qui possède 67% du club et son coactionnaire russe Usmanov (30%).

Après celle de Neymar, Football Manager a simulé la saison de Premier League

 

 

Encore deux ans de contrat

S’il a notamment gagné 3 championnats et sept FA Cup depuis son arrivée le banc des Gunners en 1996, Arsène Wenger n’a jamais été aussi contesté que ces dernières saisons. Mais le coach d’Arsenal, seulement 5e de la Premier League 2016/17, a réussi à arracher une nouvelle et inespérée Cup en mai dernier avant d’officialiser sa prolongation de contrat pour deux ans. À moins qu’Alice Dangote n’arrive plus tôt que prévu.