Organisée à Londres, la première Coupe du monde de Football Manager a sacré le réprésentant de la Norvège. 

 

Les Bleus auront intérêt à faire mieux cet été au Mondial. Car pour Football Manager, l’aventure d’Olivier Galle, représentant français, s’est malheureusement arrêtée en quart de finale. Le week-end du 11-12 novembre, le Français était présent à Londres pour l’organisation de la première Copa Manageria qui réunissait également l’Irlande, la Suède, le pays de Galles, la Pologne, le Danemark, la Bosnie, l’Irlande du Nord, les Pays-Bas, l’Ecosse, le Portugal, la Belgique, l’Angleterre, l’Italie, la Grèce et donc la Norvège. Chaque pays s’affrontait avec un budget prédéfini, 561 millions d’euros, sur le mode de jeu Fantasy Draft.

 

 

Sélectionné après avoir répondu à un questionnaire et envoyé un CV spécial Football Manager, Olivier Galle avait pourtant bien débuté la Coupe du monde. S’appuyant sur un onze composé de nombreux francophones, celui qui faisait partie des favoris a terminé premier de sa poule (7 points) devant le pays de Galles (5 points), l’Irlande (3 pts) et la Suède (1 pt). C’est finalement l’Écosse qui a été la meilleure des trois matchs et éliminé la France (1-1, 3-3 puis 0-1). « Il m’a manqué un peu de chance », a-t-il estimé, cité par RMC. Le Norvégien Mats Kristiansen a fini par l’emporter en finale contre un autre favori, le Néerlandais Guido Merry (2-1).