Sur son site, la société chargée de récolter et de redistribuer les sièges du Vicente Calderon aux supporters cet été revient sur le processus. 

 

Après tellement de temps passé au Calderon, c’est une fierté de repartir avec ce siège”. Voilà ce qu’on pouvait entendre en juillet dernier en passant près de l’enceinte historique de l’Atlético, où plus de 20.000 socios sont venus chercher leur siège et un dernier souvenir du stade désormais remplacé par le Wanda Metropolitano. Une remise de souvenirs rendue possible par le club mais aussi la société Surus Inversa, chargée de les récolter un à un.

 

atl22

La Liga a désormais un nouvel hymne

 

 

En huit ans d’existence, nous n’avions jamais eu un projet si complexe à executer et qui nous avait autant motiver, s’enthousiasme l’entreprise. Le résultat a été un succès, tout a été fait à temps, avec un taux d’incidents de 0,03%, en plus d’arriver à ce qu’un bout de l’histoire du club soit conservée à la maison par des supporters et d’éviter que plus de 70 tonnes de plastique ne finissent à la décharge”, se félicite la société récemment chargée de la démolition du porte-avions Prince des Asturies.

 

atl

 

 

En un mois et beaucoup de sueur, la mission a été accomplie : distribuer 25.000 sièges dont 3.000 envoyés par la poste avec un certificat d’authentification et un emballage spécial. Une première en Espagne inspirée par ce qu’avait fait West Ham, où les sièges d’Upton Park ont été vendus en 2016 pour 50 livres chacun. Reste quand même une question : où met-on un siège pareil chez soi ?

 

atl6

 

atl5

 

atl3

 

 

 

 

Le Vicente Calderon (Atlético Madrid) en mai 2017

Le stade Vicente Calderon (Atlético Madrid) en mai 2017