Fumis, hommages, techno des 90’s et surtout joueurs en roue libre : voilà un best-of des célébrations du titre de l’Ajax jeudi à Amsterdam.

 

 

Tadic on fire

 

 

C’était presque aussi beau que sa frappasse contre le Real. Lui pourrait rester l’an prochain (a priori), mais Tadic a quand même tout donné pour les supporters sur le tube de Gala remixé en “Tadic on fire”. Will Grig… qui ?

 

 

 

 

Le discours de De Ligt

 

 

L’un des moments les plus puissants de la fête. Malgré trois petites saisons pro au compteur, De Ligt nous a récité un discours de vétéran aussi sidérant qu’impressionnant. “Le plus important, c’est d’avoir montré ce qu’est l’Ajax, a lâché le jeune capitaine. Nous avons montré que nous représentions un foot d’attaque. Nous avons montré ce que cet homme (Cruyff) voulait et attendait de nous. Et nous l’avons fait ensemble”. Annoncé au Barça, le crack a aussi voulu partir sur un dernier geste défensif de classe en rattrapant une bière envoyée sur la maire Femke Halsema, plus que mal-aimée des supporters. Il serait temps de vérifier s’il a bien 19 ans.

 

 

 

 

L’hommage à Nouri

 

 

Ce 34e titre de champion était aussi pour Nouri. Entre les séquences fun, l’émotion est venue du frère et du père d’Appie, apparus sur scène. “Le rêve de mon fils s’est réalisé au travers de vous tous, merci !, a lancé Mohamed, le papa du joueur victime d’un malaise cardiaque sur le terrain en 2017. Et comme il disait à chaque fois qu’il gagnait : “Nous sommes l’Ajax, nous sommes les meilleurs !”. Avec un maillot floqué du numéro 34 comme Nouri, De Ligt a aussi dédié le titre à son ex-coéquipier au micro.

 

 

MC De Jong

 

 

Pour sa dernière apparition avec le maillot ajacide, avant d’enfiler celui du Barça, Frenkie a aussi montré du talent pour ambiancer les 100.000 supporters venus sur la place du Musée (Museumplein). Relayeur, sentinelle, défenseur, ambianceur, le crack sait tout faire.

 

 

Total Ten Hag

 

 

Nous sommes l’Ajax !! Nous sommes les meilleurs !!”. En le voyant excité comme ça, on se dit que ses causeries doivent être un peu plus inspirantes que celles du coach de l’OL. Et même sur du Bob Marley et l’un des hymnes de l’Ajax, c’est toujours le plus à fond :

 

 

Bonus hardstyle avec DJ Norman et l’un des morceaux fétiches du club :