Le record d’affluence pour une finale de la FA Cup féminine devrait être battu samedi, à l’occasion de Man City-West Ham à Wembley. 

 

Encore un match historique pour le foot féminin. À deux jours de la finale de la FA Cup entre West Ham et Man City, 52.000 places ont déjà été vendues ou distribuées selon le Guardian. Ce qui veut dire que le record pour une finale, établi l’an dernier avec 45.423 personnes venues voir Arsenal-Chelsea (1-3), devrait bien tomber samedi à 18h30.

 

 

Et ce malgré un petit souci de timing pour la rencontre. Car chez les hommes, West Ham joue à 16h contre Southampton et la Premier League a refusé la demande du club pour décaler le coup d’envoi. Résultat, certains supporters partiront donc à la mi-temps pour aller encourager l’équipe féminine, 7e d’un championnat où City, 2e, ne pourra plus rattraper les joueuses d’Arsenal, assurées d’être championnes. “Jouer devant 50.000 personnes à Wembley, c’est ce dont on rêve toutes quand on commence à jouer”, a confié Stephanie Houghton, capitaine des Skyblues et déjà vainqueure du trophée en 2017.

 

 

 

Année historique

Si le record d’Angleterre appartiendra toujours au match Dick, Kerr-St. Helen (53.000, 1920), cette saison aura bien vu le foot féminin réaliser des affluences sans précédent. En Espagne, un nouveau record du monde a été établi par l’Atlético (60.739) contre le Barça il y a quelques semaines, juste après celui de Bilbao (48.212), tandis que la Juve a fait de même pour l’Italie, avec 39.000 spectateurs réunis. Un bon signe à quelques semaines du Mondial féminin en France.