Désormais retraité, le grand Samuel Eto’o va ajouter une ligne à son CV en passant par la prestigieuse université d’Harvard aux Etats-Unis. 

 

Des plus grands clubs européens, à l’une des plus grandes universités. Officiellement retraité depuis septembre, Eto’o vient d’annoncer qu’il intégrerait Harvard en janvier pour préparer sa reconversion. “Je vais commencer des études de gestion d’entreprise après qu’ils m’aient gentiment accepté pour une formation spécialisée, a-t-il révélé à Jeune Afrique. Quand on est footballeur, on paie des gens pour s’occuper de sa carrière et des choses en général. Mais quand c’est à vous de gérer les gens et que vous voulez les développer, vous avez pratiquement besoin d’apprendre de nouvelles compétences”, a précisé l’ex-buteur, récent partenaire d’un opérateur de paris appelé BETOO.

 

 

De quoi nourrir son légendaire melon mais aussi soutenir son continent. “Je veux aider et apporter ma contribution positive à la transformation de notre continent”, a ajouté la légende du Barça et de l’Inter, qui passera donc quasiment un an à Boston. “Ce ne sera pas facile, mais c’est un beau défi et vous savez que j’aime toujours me lancer des défis”, a reconnu Eto’o, dont le rêve est également de devenir coach pour gagner la C1 avec un jeu façon Pep. En attendant, il pourra toujours demander des conseils à une autre figure du Barça passée par Harvard : Gerard Piqué.