En Hongrie, le club d’Haladás vient d’annoncer la triste nouvelle : Gabor Kiraly dit stop, après 26 ans de carrière. 

 

Son jogging gris ne lui servira plus qu’à traîner chez lui. Après avoir régalé en Angleterre (Crystal Palace, Burnley) ou en Allemagne (Hertha Berlin, Munich 1860), Gabor Kiraly raccroche les gants à 43 ans. Son club formateur Haladás, où il avait fait son retour en 2015, l’a annoncé mercredi sur les réseaux sociaux. Une fin qu’il aurait sûrement rêvé différente, puisqu’il est sorti blessé au bout de 20min lors de son dernier match et que le club a été relégué en D2.

 

 

Devenu le plus vieux joueur de l’Euro il y a trois ans en France, Kiraly est récemment revenu sur l’histoire de son fameux jogging gris, dans un mini-docu tourné par Crystal Palace. Obligé de mettre des pantalons sur les pelouses rugueuses en Hongrie, l’ex-international (108 sélections) avait opté pour cet accessoire fétiche à 19 ans : “J’utilisais toujours le noir mais une fois, la machine à laver ne fonctionnait pas j’ai dû prendre un gris. On a été invaincu pendant 8 matchs donc je me suis dit que ça portait chance et je l’ai gardé”.

 

 

Un porte-bonheur que Kiraly quittera toutefois à quelques rares occasions. Mauvaise idée : en short contre Chelsea (4-1) en 2005, le gardien fait une énorme bourde et laisse filer une frappe de Kezman entre ses jambes. “Là, je me suis dit que le jogging l’aurait sûrement arrêté et que je devais le remettre”, racontait-il. Celui qui a depuis lancé sa propre marque de survet’, en plus d’ouvrir une école de foot, avouait toutefois ne “jamais le mettre en privé”. Peut-être que la retraite va changer ça.