Devenu un mème depuis l’altercation Mourinho/Vilanova en 2011, Francesc Satorra aka “The Observer” quitte le Barça au bout de 41 ans passés au Camp Nou. 

 

C’est sûrement le photobomb le plus culte de l’histoire du foot espagnol. Huit ans après avoir incrusté sa moustache en Une de tous les journaux, au lendemain du doigt dans l’oeil de Mourinho à Tito Vilanova, Francesc Satorra tire sa révérence. Revenu dans l’ombre après ce bouillant Clasico en Supercoupe d’Espagne 2011, celui qui était coordinateur entre les bancs de touche et les vestiaires a pu dire adieu à son stade de toujours sur une victoire, contre la Real Sociedad (2-1) samedi.

 

 

Arrivé en 1978, “The Observer” s’occupait d’imprimer les compos d’équipe pour les journalistes et la tribune présidentielle de chaque match au Camp Nou, où il aura croisé toutes les stars, de Cruyff à Ronaldo en passant par Ronnie et Messi. Le discret “señor del bigote” – il avait refusé toutes les interviews post-Clasico 2011 – avait aussi une autre mission : prévenir le speaker quand les joueurs étaient prêts à entrer sur la pelouse. Ce speaker a longtemps été Manel Vich, autre pilier historique du Camp Nou disparu il y a trois ans.

 

 

Francesc Satorra, qui a plus de 70 ans au compteur, avait déjà failli partir l’été dernier avant d’être retenu. Mais cette fois, il n’avait plus “l’énergie nécessaire” pour terminer la saison, selon Mundo Deportivo. Dommage pour les photobomb.