Trop calme, ce mercato d’été ? Comme l’ennui grandit au point d’être à deux doigts de basculer sur le Tour de France, on s’est demandé si le marché des transferts était plus animé il y a tout juste dix ans. N’Gog, Eto’o, Cissé, Briand… Qui a agité la rubrique mercato à la fin du mois de juillet 2008 ?

 

 

Diego Placente signe aux Girondins

C’est un défenseur d’expérience, qui a joué pas mal de matches en Europe, dont une finale de Champions League avec Leverkusen (…) C’est un arrière gauche tout à fait dans le profil de ce que souhaitait Laurent Blanc”. Après avoir loupé Mathieu, Silvestre ou encore Belhadj, le président Jean-Louis Triaud n’est pas peu fier de faire revenir Diego Placente en Europe. Un transfert à 0 euro, comme il les adorait, puisque l’international argentin était en fin de contrat à San Lorenzo. Bilan ? 19 matchs joués en deux saisons, une L1 remportée et beaucoup de temps passé sur le banc pour apprécier les belles perf’ de Tremoulinas.

 

Aux Pays-Bas, un joueur va manquer un gros match pour faire un don du sang

 

Placente présenté à Bordeaux le 24 juillet 2018 (Panoramic)

Placente présenté à Bordeaux le 24 juillet 2018 (Panoramic)

 

 

David N’Gog à Liverpool

Pas vraiment dans les petits papiers de Le Guen, David N’Gog quitte le PSG pour Liverpool à seulement 19 ans et une vingtaine de matchs de L1 au compteur. Mais pendant qu’au sein du club parisien, on critique “un choix économique” et prévient des risques de pépins physiques pour le (trop) jeune buteur, Rafa Benitez se dit ravi de ce transfert à 2 millions d’euros. “Il jouera en équipe première, il veut vite progresser”, parie le coach espagnol qui le compare même à Adebayor ou Anelka. En concurrence avec Babel, Kuyt, la nouvelle recrue Robbie Keane ou encore Fernando Torres, l’espoir français se réjouit de pouvoir côtoyer ce genre de “modèle” mais sera loin de répondre aux attentes avec 19 buts en 93 matchs avant de disparaître du très haut niveau.

 

 

 

Everton (PSG) retourne au Brésil…

C’est le flop qui symbolise le bordel régnant à l’époque au PSG. Panic buy arrivé durant l’hiver 2008 aux côtés de Souza, l’attaquant Everton quitte la France fin juillet pour un prêt à Fluminense. L’ancien de Corinthians, recruté par Alain Roche, n’aura joué que deux matchs de Coupe de France et quelques minutes en L1 mais surtout gagné un surnom légendaire : Jean-Claude Robignaud.

 

 

 

… Et le PSG force pour Jimmy Briand

Après avoir recruté Makélélé et Giuly, le PSG est à fond sur Jimmy Briand. “C’est effectivement la piste la plus avancée et comme je ne l’ai jamais caché, ma préférence va à Paris”, reconnaît même le Rennais. Problème : le président Frédéric de Saint-Sernin ne voudra jamais le lâcher. “Je voudrais que ce feuilleton s’arrête le plus vite possible. La négociation n’avance pas. Le PSG la fait durer (…) Les discussions sont stériles”, rage le boss du Stade Rennais qui obtiendra gain de cause. Car c’est finalement Kezman qui débarque à Paris quelques semaines plus tard. Aïe.

 

 

 

Eto’o poussé vers la sortie au Barça

Ronnie, Deco… Pep Guardiola vient d’arriver et le ménage a déjà commencé très fort au Barça. Autre star annoncée sur le départ, le buteur camerounais squatte les unes de Sport et Mundo Deportivo où l’on parle déjà d’un interêt de l’Inter, qu’il rejoindra un an après, du Real mais également d’un club ouzbek ou encore de l’OL, où Jean-Michel Aulas dit qu’il “essaiera de le faire venir” si Claude Puel le demande. Sauf que le bon comportement du numéro 9 lors de la pré-saison fait rétropédaler le coach catalan qui n’avait pourtant pas caché son envie de changer de buteur. “Il reste avec nous”, assure finalement Pep au milieu du mois d’août. Bonne idée : le Barça gagne un triplé historique mais le départ d’Eto’o pour l’Inter est cette fois bien réel durant l’été 2009.

 

Guardiola et Eto'o après la victoire en C1 contre United en 2009 (Panoramic)

Guardiola et Eto’o après la victoire en C1 contre United en 2009 (Panoramic)

 

 

Pascal Chimbonda à Sunderland

Pascal a été impressionné par Roy Keane et par ses plans”. Voilà le genre de phrase un peu improbable qu’on pouvait entendre durant l’été 2008. C’est l’agent de Pascal Chimbonda, “surprise” du Mondial deux plus tôt, qui confirme alors à Sky Sports que son joueur va bien signer à Sunderland, où un autre ancien de Ligue 1 débarque en la personne de Teemu Tainio. Ravi de compter sur un “joueur d’expérience de Premier League”, au moment de sa signature le 26 juillet, Roy Keane l’écartera quelques mois plus tard pour des retards à l’entraînement. Et la mascotte du Mondial 2006 partira au bout d’une saison bordélique mais sûrement inoubliable dans un vestiaire composé d’autres génies comme El-Hadji Diouf.

 

Cissé, Chimbonda et Diouf en octobre 2008 à Sunderland (Panoramic)

Cissé, Chimbonda et Diouf en octobre 2008 à Sunderland (Panoramic)

 

 

L’OM lance un ultimatum à Cissé

Sunderland, c’est là où Cissé sera également envoyé en prêt par l’OM cet été-là. Fin juillet, on parle déjà d’un ultimatum envoyé par le club à l’attaquant dont les envies de retrouver l’Angleterre sont connues. “Dans une dizaine de jours, s’il n’y a pas de réelles propositions anglaises, il restera. Plus on s’approchera du championnat, moins le départ de Djibril sera possible (…) on ne peut pas faire venir un nouveau joueur qui aura peu de temps d’adaptation”, assure José Anigo, alors directeur sportif, dans La Provence. Une dizaine de jours plus tard, l’OM, qui a recruté Baky Koné en attaque, officialise le prêt de Cissé à Sunderland.

 

Cissé avec Sunderland le 23 août 2008 (Panoramic)

Cissé avec Sunderland le 23 août 2008 (Panoramic)

 

Hulk débarque à Porto

Alors qu’il cartonne au Japon, un attaquant brésilien répondant au surnom de Hulk arrive à Porto pour 5,5 millions d’euros. Comme d’hab, l’investissement se révèle ultra malin puisque le buteur va scorer 78 fois en 170 matchs et sera vendu pour 50 millions d’euros au Zénith Saint-Petersbourg en 2012.

 

 

 

Emre Belözoglu retourne en Turquie

Grande révélation de l’Euro 2000 avant d’être perdu de vue à partir de son transfert à l’Inter, Emre Belözoglu quitte Newcastle United fin juillet pour signer un contrat de quatre ans avec Fenerbahçe. A 27 ans mais déjà beaucoup de temps perdu, le milieu fait son grand retour à Istanbul puisqu’il a joué pendant 4 ans chez le rival de Galatasaray. “Pendant beaucoup d’années, j’ai essayé de représenter le football turc en Europe. Maintenant, je suis très heureux de venir à Fenerbahçe”, assure celui qui promet avoir toujours été fan du club. Là-bas, il retrouvera son niveau et sera même recruté par l’Atlético en 2012.

 

 

 

Christian Wilhelmsson à Al-Halil Riyad

Des comparaisons folles avec Beckham ou Cristiano Ronaldo pour un flop monumental. Arrivé en 2006 au FC Nantes, l’ailier suédois vit ses derniers joueurs dans la peau d’un joueur nantais à la fin du mois de juillet. Quelques jours plus tard, l’international qui vient de jouer l’Euro 2008, quitte officiellement la France après trois prêts successifs (AS Roma, Bolton et La Corogne) pour Al-Halil Riyad (Arabie saoudite), en échange de 2,7 millions d’euros.

 

 

 

Les 5 plus gros transferts de l’été 2008 :

 

– Robinho du Real Madrid à Manchester City : 42 M€

– Dimitar Berbatov de Tottenham à Manchester United : 38 M€

– Dani Alves de Séville à Barcelone : 32 M€

– Danny du Dinamo Moscou au Zenit St Petersbourg : 30 M€

– Luka Modric du Dinamo Zagreb à Tottenham : 27 M€