Fan d’Olive et Tom, Iniesta a débuté sa semaine à la station de métro Yotsugi (Tokyo), relookée en hommage au mythique manga.

 

Des couloirs en forme de terrain de foot, des fresques XXL, des chansons et même la voix d’Olivier Atton pour guider les voyageurs : depuis lundi, Tokyo tient sûrement l’une des stations de métro les plus cool au monde. D’autant qu’elle a été validée par Yoichi Takahashi, le créateur du manga, mais également Iniesta en personne, grande attraction de l’inauguration.

 

 

C’est mon dessin animé préféré depuis petit donc être ici avec son créateur, c’est très spécial”, a souligné le milieu du Vissel Kobe, toujours “heureux de jouer au Japon, où le manga a été créé”. “Je me souviens des personnages et de leur style de jeu unique”, a-t-il ajouté, rappelant avoir eu l’habitude de regarder des épisodes avant d’aller en cours et qu’aujourd’hui, ses enfants en sont à leur tour accros.

 

 

Déjà accueilli au Japon l’été dernier par Yoichi Takahashi et un portait qui lui ait été dédié, Iniesta a cette fois eu droit à un maillot dédicacé de la New Team. Originaire de Katsushika, l’arrondissement de Tokyo où se trouve cette station souvent traversée pour se rendre aux aéroports Haneda et Narita, le mangaka a de son côté espéré qu’elle soit encore plus fréquentée après ce relooking.

 

 

Quelques heures plus tôt, Iniesta était cette fois à Kobe pour recevoir le Sagan Tosu de son vieux pote Fernando Torres. L’ex du Barça s’est imposé 1-0 aux côtés de Lukas Podolski et de David Villa, son nouveau partenaire. Le buteur espagnol en a profité pour ouvrir son compteur en J. League, après un face à face avec le gardien parfaitement conclu par une frappe dans le petit filet. On attendra un peu pour le golazo à la Captain Tsubasa.