Éteint avec l’Argentine, transparent avec le PSG, Angel Di Maria n’est pas au top et la critique ne l’épargne pas. Heureusement, madame Di Maria est là pour faire front.

 

 

Encore humiliée face au Brésil (3-0), l’Argentine est à la rue. À tel point que même son capitaine Lionel Messi n’a pas pu se contenir, après la rencontre : “On a touché le fond, mais on est encore en vie, nous sommes responsables de la situation merdique dans laquelle nous nous trouvons.” En dessous des attentes avec l’Albiceleste ou le PSG, El Angelito est donc forcément pointé du doigt pour ses performances plutôt médiocres de ce début de saison.

 

Quand la femme de Thiago Silva s'énerve contre l'arbitre Deniz Aytekin

 

Et si Marquinhos peut compter sur le soutien de Carol Cabrino, à laquelle il vient de passer la bague au doigt, l’Argentin a lui aussi madame qui assure ses arrières quand il est dans le creux de la vague. N’en pouvant plus, son épouse Jorgelina Cardoso, maman de Mia, a adressé un message aux haters et aux Footix qui tournent le dos à une équipe à la première contre-performance. Ça donne ça : “Allez mon amour ! Personne n’est obligé de les suivre ! Que ceux qui n’aiment pas regardent plutôt Discovery ! (…) Moi je ne suis pas une Argentine qui t’applaudit seulement lors des victoires. Je t’aime dans les bons moments et encore plus dans les mauvais. Je suis fière de vous pour toujours.”

 

Même Jean-Michel Aulas n’aurait pas fait mieux.