Dans une interview accordée à un média argentin, Angel Di Maria évoque l’impact des critiques et des réseaux sociaux. 

 

Angel Di Maria en a marre de vos montages. Interrogé par TyC Sports, le joueur du PSG a reconnu que les critiques des réseaux sociaux avaient particulièrement touché l’Argentine lors des éliminatoires pour la Coupe du monde 2018. “Les critiques et les mèmes sur les joueurs de la sélection nous ont fait beaucoup de mal. Ça fait mal et ça te fait réfléchir au point de penser à quitter la sélection”, a admis El Fideo qui enchaîne les bonnes performances avec le PSG ces dernières semaines.

 

Heureusement, Angel Di Maria a pu trouver une solution pour passer outre. “J’ai été aidé par un psychologue, grâce à ça j’ai appris beaucoup de choses et que derrière un ordinateur ou un téléphone, c’est facile de rire, a-t-il ajouté. Maintenant ma tête va mieux et je me sens bien”, s’est réjoui celui qui a également déclaré que ce serait “compliqué” pour Neymar d’avoir le Ballon d’or tant que Messi jouait à son niveau actuel. Espérons pour lui que le parcours de l’Albiceleste en Russie ne donnera pas trop de matière aux trolls.

On connaît désormais le slogan des Bleus à la Coupe du monde (et c'est pas fou)