Avant de partir en Chine, Javier Mascherano a dit adieu au Barça lors d’une cérémonie marquée par un émouvant discours. 

 

Débarqué en 2010 avec l’étiquette de doublure de Sergio Busquets, Javier Mascherano repart avec le statut de légende du Barça. Après 18 titres remportés en sept ans et demi, El Jefecito a eu droit à une jolie cérémonie d’adieu à l’Auditori 1899 du club où une grande partie de la famille blaugrana était réunie. Devant tous ses futurs ex-coéquipiers et des plus anciens comme Carles Puyol et Eric Abidal, le défenseur reconverti milieu a pu s’offrir une sortie par la grande porte et par quelques mots particulièrement touchants.

 

Il y a sept ans et demi, je suis venu ici pour réaliser un rêve, a raconté Javier Mascherano (33 ans), des sanglots dans la voix. Mais maintenant, c’est l’heure de se réveiller et le rêve se termine. Il a duré plus longtemps que j’avais imaginé mais le moment est venu de se dire au revoir. Partir avec toute l’affection du club, c’est la meilleure chose qui pouvait arriver”, conclut-il sous les yeux du président Josep Bartomeu, avant de recevoir une grosse ovation.

Pour les adieux de son capitaine Xabi Prieto, la Real Sociedad va porter un écusson à son effigie

 

 

Un discours qui a failli faire lâcher une larme à Andrés Iniesta et Leo Messi, auteurs, comme tous leurs coéquipiers, d’un message d’adieu en vidéo pour le nouveau joueur de Hebei China Fortune. “Tu nous a apporté beaucoup plus qu’on l’espérait”, félicite notamment Gerard Piqué qui souligne, comme la majorité de ses coéquipiers, le professionalisme et l’exemplarité de l’Argentin qui lui a permis de se faire une place en défense centrale après des premiers mois passés sur le banc de Pep Guardiola. “Je savais que ça allait être dur parce que c’était le meilleur milieu du monde, a rappelé le Jefecito. Mais finalement, après sept ans et demi, le chanceux c’était moi. Je suis venu avec l’envie de faire partie d’une équipe qui avait déjà fait l’histoire.

 

 

Redevenu remplaçant depuis l’éclosion de Samuel Umtiti, Javier Mascherano, dont le numéro 14 sera désormais porté par Coutinho, a aussi vu le président Josep Bartomeu ouvrir la porte a un retour au club une fois ses crampons raccrochés. “Le jour où tout ça se termine, ici c’est ton club et ta maison. Tu pourras peut-être revenir comme entraîneur”, a-t-il anticipé. “Être coach, c’est plus une envie des autres que de moi”, a blagué l’ex-joueur de Liverpool en réponse. J’aimerais essayer mais ce n’est pas encore le moment”. Son aventure au Barça n’est peut-être pas tout à fait terminée.