Quasi centenaire, le mensuel argentin El Grafico va fermer ses portes, comme l’a annoncé son propriétaire.

 

Avec Boca Juniors ou River Plate, c’était l’une des institutions du foot argentin. Mais la crise de la presse a finalement eu raison du magazine sportif El Grafico, qui va quitter les kiosques juste avant de célébrer ses 100 ans. “Torneos a le regret de vous informer que nous avons décidé d’interrompre la version papier de la revue El Grafico”, a annoncé mardi le propriétaire du titre dans un communiqué. La société parle d’une “triste décision” justifiée par le “contexte” et la baisse générale des ventes qui a affecté la presse et d’autres grands titres comme Buenos Aires Herald, lui aussi disparu. Si les dernières mesures prises pour redresser la barre n’ont pas suffi, l’entreprise, citée dans l’affaire du FIFAgate il y a quelques mois, réfléchit toutefois à “d’autres alternatives pour qu’El Grafico puisse poursuivre à produire du contenu et de l’information”, notamment sur le site web du quotidien devenu un mensuel en 2002.

 

Fondé en 1919, El Grafico a fait rêver plusieurs générations d’argentins fans de foot. “Pour tous les joueurs argentins, il existe trois rêves : jouer en équipe première, être en couverture d’El Grafico et intégrer la sélection nationale”, avait dit Alfredo Di Stefano. La couverture, justement, c’est Diego Maradona qui en a le plus fait (134) même si le record est détenu par Leo Messi pour sa version mensuelle. David Trezequet est le seul Français a avoir eu droit à cet honneur de la “bible” du foot argentin, comparable à France Football ou à L’Équipe dans l’hexagone.

Anne-Laure Bonnet (beIN) revient sur le "gros traumatisme de sa vie"

 

 

Parmi ses 4.489 numéros, certaines couvertures sur l’Albiceleste sont restées célèbres comme celle de la victoire au Mondial 78, celle de la “main de Dieu” en 86, la défaite en finale face à l’Allemagne en 90 ou encore contre la Colombie (0-5), lors des éliminatoires pour la World Cup 94, qualifiée de “honte”. Si on ne sait pas encore ce que fera l’Argentine en Russie cet été, ce sera désormais sans El Grafico.

 

La couverture d'El Grafico après Argentine-Colombie (0-5) en 1993

La couverture d’El Grafico après Argentine-Colombie (0-5) en 1993

 

La couverture d'El Grafico en juillet 2014

Après la défaite en finale du Mondial contre l’Allemagne (juillet 2014)

 

La couverture d'El Grafico avant River Plate-Barça en décembre 2015

Avant River Plate-Barça au Mondial des Clubs (décembre 2015)

 

La couverture d'El Grafico après la main de dieu de Maradona en 86

Après la main de dieu de Maradona au Mondial 86

 

 

La couverture d'El Grafico après l'exclusion de Maradona du Mondial 94

Après l’exclusion de Maradona du Mondial 94

 

La couverture d'El Grafico après la qualification de l'Argentine au Mondial 2018

Après la qualification de l’Argentine au Mondial 2018 grâce à un triplé de Messi

 

La couverture d'El Grafico en novembre 2007

Novembre 2007

 

La couverture d'El Grafico en novembre 2012

Novembre 2012

 

La couverture d'El Grafico après la victoire au Mondial 86

Après la victoire de l’Argentine au Mondial 86

 

La couverture d'El Grafico après l'échec de l'Argentine au Mondial 2010

Après l’élimination de l’Argentine au Mondial 2010

 

Après la victoire de Boca Juniors contre le Real en finale de la Coupe Intercontinentale 2000

Après la victoire de Boca Juniors contre le Real en finale de la Coupe Intercontinentale 2000

 

 

La dernière couverture d'El Grafico en janvier 2018 avec le coach d'Independiente

La dernière couverture en janvier 2018 avec le coach d’Independiente